L'Impératrice Taïtu Et la bataille D' Adoua
[./divertradpag.html]
" Si c'est ce que vous voulez, engagez la guerre la semaine prochaine, personne n'est effrayé. Nous verrons lorsque vous passerez aux actes. Nous croyez-vous incapables de sacrifier notre paix et mourir pour notre pays. Donner sa vie pour son pays est une mort honorable. Je ne veux pas vous maintenir ici, la nuit tombe. Je suis sûre que vous avez un tas de choses à faire afin de mettre vos menaces à exécution . " " Je suis une femme. Je n'aime pas la guerre. Cependant, je préfèrerais mourir que d'accepter vos marchandages… " Ce furent les mots de l'Impératrice Taïtu lorsque les conseillers italiens se présentèrent à l'Empereur ( Menelik II), Antenolli, déchira en deux la traduction de l'accord de Wuchale tel qu'il avait été révisé, et qui demandait l'agrément des italiens afin d'en retirer l'article dix-sept. Deux batailles majeures furent disputées avant l'épreuve de force finale qui se déroula à Adoua. Ces deux batailles furent cruciales pour la détermination et l'aboutissement à Adoua. Ces deux conflits eurent lieu à Ambalage et Meleke. Par deux fois, l'armée éthiopienne affligea une défaite aux italiens. Le stratège mis en place pour la victoire à Mekele fut planifié par l'Impératrice Taïtu. Le Conflit de Mekele : L'armée italienne occupa Mekele avant même que l'Empereur Menelik puisse atteindre sa région. Ils y construisirent des bunkers sophistiqués à l'aide de morceaux de bois enfoncés dans le sol et rendus tranchants en y collant des morceaux de bouteilles cassées pour cet effet ainsi que des haies de fils barbelés. Il fut donc très difficile à l'armée éthiopienne de se tenir près d'eux, et le peu de soldats qui parvenaient à passer leurs trois lignes de défense durent faire face à la brutalité des machines de guerre ( armes à feu ). Tant de soldats trouvèrent la mort que cette situation rendit l'Empereur Menelik et les chefs de son armée soucieux et inquiets. Ce fut à ce moment que l'Impératrice Taïtu se pressa de concevoir un plan. Elle dit à Azaj Ze Immanuel : " Allez voir s'il est possible de cerner les sources d'approvisionnement d 'eau de l'armée italienne et assurez-vous en en consultant Lique Mequas Abate " Ce dernier leur répondit que l'eau se trouvait dans la vallée à environ trois-cent pieds au plus proche des bunkers italiens. Il établi néanmoins que la garde italienne, qui guettait l'ennemi de l'endroit où se situait l'eau, revenait à son bunker à la tombée de la nuit. Après avoir obtenu la permission de l'Empereur, Taïtu ordonna à ses soldats de s'emparer de ce lieu d' approvisionnement en eau. Elle appela son armée officielle et dit : " Vous étiez anxieux de vous retrouver mêlés à cette guerre. Comme vous le savez tous, il n'y a ici, pas assez de place pour que toute l'armée puisse manœuvrer correctement, je ne veux perdre aucun de vous sous des tirs amis. Postez vous à la source d'approvisionnement en eau des italiens, en bas dans la vallée. J'espère que vous n'êtes point effrayés de perdre la vie pour votre pays et votre honneur. Je ferai des dons à ceux d'entre vous qui reviendront vivants. Je prendrai soin des familles de ceux qui mourront ; Que Dieu soit avec vous !!! " L'armée de l'Impératrice occupa ainsi les eaux et le fit si bien que les italiens devaient attendre plusieurs heures afin de récupérer leurs forces. L'Impératrice envoya à ses soldats du Tej (vin de miel) ainsi que du fitfit (injera en sauce / galettes) et leur fit parvenir de la viande vers quatre heures du matin. Elle prit soin d'eux de façon à maintenir leur moral en bonne condition tout comme ils se montraient prêts à mourir pour elle, pour leur pays et leur honneur. Ils défendirent le point d'eau pendant quinze jours, contraignant ainsi les italiens par ce manque à renégocier avec l'Empereur Menelik. Adapté en anglais à partir du texte par Paulos Gno Gno et retranscrit le plus fidèlement en français par Ras Harold. Retour Page Précédente
[Web Creator] [LMSOFT]